Réglementer pour humaniser l’IA?

Alejandro Saucedo, membre de la liste de réserve du Groupe d’experts de haut niveau de la Commission européenne sur l’IA et directeur de l’ingénierie à Seldon, soutient que pour garantir que l’intelligence artificielle est « humaine » , elle doit être réglementée.

Il insiste ainsi sur le fait que les décisions éthiques complexes qui ont un impact considérable sur la vie des gens ne peuvent reposer uniquement sur les développeurs et scientifiques des données et plaide à l’effet que si cette réglementation est bien élaborée, elle pourrait non seulement inciter les organisations à adopter de meilleures pratiques pour le développement et le déploiement de l’IA mais pourrait aussi être un catalyseur pour l’innovation, puisque la confiance et la stabilité de l’industrie seraient à même de favoriser les investissements et de nouveaux projets dans le domaine.

Ce contenu a été mis à jour le 6 août 2020 à 18 h 12 min.

Commentaires

Laisser un commentaire