Google, IBM et Microsoft plaident en faveur de la régulation de l’IA

Dans la foulée de l’édition 2020 du Forum économique mondial qui s’ouvre cette semaine à Davos, les trois géants ont livré des plaidoyers en faveur de la réglementation de l’intelligence artificielle.

Sundar Pichai, PDG de Google, souligne ainsi dans une lettre au Financial Times le caractère inéluctable de la réglementation de l’IA, tout en invitant à la concentrer sur certains domaines tels que la santé pour créer un encadrement sur mesure (lire l’article de BBC News ici).

IBM a pour sa part annoncé la création de son Policy Lab, une initiative visant à formuler des recommandations aux décideurs quant aux problèmes technologiques émergents, avec pour mot d’ordre de saisir les opportunités bénéfiques de l’innovation dans un climat de confiance (en lire plus sur la nouvelle ici).

Finalement, dans une intervention à l’occasion du Forum le président de Microsoft, Brad Smith, a souligné l’importance de mettre en place des principes, une éthique et même une régulation de l’IA avant que celle-ci atteigne sa maturité (à lire ici dans le GeekWire).

Ce contenu a été mis à jour le 5 février 2020 à 15 h 53 min.

Commentaires

Un commentaire pour “Google, IBM et Microsoft plaident en faveur de la régulation de l’IA”

https://web.library.yale.edu/system/files/webform/free-account-fortnite.pdf

2 août 2020 à 2 h 52 min

I think the admin of this web page is in fact working hard for
his web page, because here every stuff is quality based material.

Laisser un commentaire