Un cadre juridique pour l’intelligence artificielle

Maya Meideros présente dans un récent billet du Social Media Law Bulletin de Norton Rose Fullbright, un survol intéressant de l’approche réglementaire en matière d’intelligence artificielle. Elle souligne notamment la difficulté de traduire les codes éthiques volontaires, souvent rédigés en termes très généraux, qui se multiplient en cadre juridique.

L’article entier est disponible ici.

Ce contenu a été mis à jour le 4 décembre 2019 à 23 h 51 min.

Commentaires

Laisser un commentaire